« Le Mobilier du XX siècle -Dictionnaire des créateurs » écrit par Pierre Kjellberg et publié aux éditions de l’amateur remet tout le siècle en perspective et fournit un véritable « Who’s who » des créateurs.

Notons qu’une erreur s’était glissée et qu’elle a été corrigée par un erratum. Il s’agit en page 53 de l’attribution erronée du lutrin de Maxime Old à André Arbus.

Feuilletage relatif à Maxime Old prochainement.

p5rn7vb